j25c5139_orig.jpg

PETITE HISTOIRE  DE LA MUSIQUE TRADITIONNELLE

ARGENTINE - 2ème partie

 

Par Alfonso Pacín

Replay

Envoyez vos dons par Paypal - lamuseamusee@gmail.com ou télécharger le RIB

Alfonso Pacín nous parlera de la musique traditionnelle argentine dans son versant rural, de ses origines, de sa géographie, de son actualité, son rapport avec d’autres musiques traditionnelles, et de son insertion dans le paysage plus vaste des musiques traditionnelles latino-américaines, ainsi que du rapport avec des musiques traditionnelles urbaines comme le tango.

Il mettra en lumière le caractère métisse de la culture qu’il représente et le caractère de musique traditionnelle vivante en construction permanente.

Il est possible de visionner le replay de la 1ère partie sur ce lien.

alfonso-con-violin_orig.jpg

Alfonso Pacín

Né en Argentine, fils de la pianiste Evelina Aitala, Alfonso commence très jeune ses études de violon dans le « Conservatorio Manuel de Falla ». Il devient rapidement membre de la “Orquesta juvenil General San Martin” de la ville de Buenos Aires et de la “Orquesta sinfónica municipal de Olavarría”.
Parallèlement il mène des études de philosophie et obtient sa maîtrise à l'Université de Buenos Aires. Son intérêt pour la musique folklorique le conduit à parcourir le pays comme guitariste et violoniste accompagnateur de nombreux artistes populaires (Suna Rocha, Chango Farias Gomez, Leda Valladares, entre autres).
En 1995 il obtient une bourse pour continuer ses études au Berklee College of Music où il obtient son diplôme avec la mention Magna cum laude.
En 1999, invité à passer un doctorat de philosophie et de musicologie à la Sorbonne, Alfonso s'installe à Paris où il développe une activité intense et reconnue.
Comme musicien, Alfonso a parcouru les scènes du monde en compagnie de grands artistes de la musique populaire argentine et internationale, tels que Tito Puentes, Quilapayún, Raúl Barboza, Mercedes Sosa ou Stéphane Grapelli. Il a été compositeur, arrangeur et interprète du Trio La Tregua, de l’Alter Quintet, et actuellement de La Típica Folklórica.
Alfonso Pacín développe également une intense activité pédagogique comme arrangeur, compositeur et directeur d’orchestres-écoles de tango et de musique traditionnelle argentine (OEMTA) à Paris, Toulouse et Marseille.