Inscrivez vous à notre newsletter

Association La Muse Amusée                                A propos du festival

Adhérer de l'association                                                 Remerciements

Dossier de presse                                                         La Parole Errante

Presse                                                                                               Galerie

Suivez nous sur facebook / Instagram

  • Facebook
  • Instagram

LES FEMMES SOUS LA DICTATURE

Jeudi 25 Juillet de 14h à 16h

 

 

Présenté par Sonia F. Lauro et Martina Chavez

 

 

Nous aborderons aujourd’hui, la situation des femmes uruguayennes sous la dictature qui a sévi dans ce pays de 1973 à 1985. C’était l’époque du « Plan Condor ». Ce Plan est le nom donné à une campagne de lutte anti-guerrilla, d’assassinats, de tortures conduite par les services secrets du Chili, de l’Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay avec l’aide et le soutien des États Unis, entre 1970 et 1985 en Amérique latine.

Des milliers des militants et sympathisants des mouvements et d’idées de gauche faits prisonniers politiques ont été victimes des terribles tortures  les conduisant souvent  à la mort et/ou la disparition. Les femmes, nombreuses parmi les prisonniers, ont été considérées butins de guerre, violemment agressées dans leur condition particulière des femmes, visant à les détruire en tant que telles.

Une fois la démocratie rétablie, un groupe de ces femmes a commencé à se réunir à partir de 1997 pour parler des terribles sévices subis y compris sexuellement et retrouver ainsi la dignité face à elles-mêmes. Des trois cents femmes qui  se sont retrouvées régulièrement pendant des mois, 28 d’entre elles ont déposé une plainte en justice, à titre personnel et collectif pour réclamer justice, pour faire connaître à la société toute entière des faits qui ne pouvaient plus continuer à être  ignorés par la société et que toutes  les femmes avaient subis.

La lutte juridique commencée continue encore aujourd'hui, mais la société toute entière a le droit de savoir, elles ont le droit de libérer leur parole! Nous parlerons des difficultés rencontrées pour la reconnaissance de ces crimes de lèse humanité et leur combat qui doit continuer presque quarante ans après...  

La militante et défenseure des Droits Humains,  Martina Chavez, originaire d’Argentine est avec nous aujourd'hui et nous livrera son témoignage poignant de l’enfer vécu en tant prisonnière politique dans son pays.

 

Sonia F. Lauro est militante des Droits Humains. Elle fait partie de l'association Dónde están? Où sont-ils?
et ancienne fonctionnaire : spécialiste en Education

Ethno sociologue militante des Droits Humains, Martina Chavez fait partie de l'association ex-prisonniers-ères politiques argentins.

Mairie de Montreuil

Entrée libre / Participation libre

Une cagnotte sera organisée pour récolter des fonds qui seront intégralement reversés à l'association Dónde están?

pour des actions de soutien aux familles de détenus disparus et assassinés en Uruguay pendant la dictature.

Les dons peuvent s'effectuer directement via paypal, en indiquant en objet 'donde estan', mais aussi au festival pendant la conférence, à tout moment à l'accueil, ou bien via le formulaire d'inscriptions en notant bien le montant.