thumbnail_1911 premier concours de tango au théatre Femina.png

HISTOIRES À TANGO

Par Odile Fillion

REPLAY

Envoyez vos dons par Paypal - lamuseamusee@gmail.com, par HelloAsso, ou télécharger le RIB

Histoires à tangos, c’est le récit, délibérément fragmentaire, de l’explosion médiatique et de la diffusion internationale du tango au début du XXe siècle. C’est l’histoire, à travers quelques figures centrales, du moment où le tango argentin devient un phénomène mondial, dont l’épicentre se situe, pendant quelques années, à Paris. En témoignent notamment l’intensité des échanges artistiques entre Paris et Buenos Aires entre 1911 et 1913, puis entre 1920 et 1930.

Histoires à tangos est une série de petites animations vidéographiques réalisées à partir d’archives, d’images et de textes retrouvés. Cette série raconte, sous un angle inédit, les moments-clés de cette explosion internationale du tango et révèle le rôle de personnages pour la plupart ignorés ou oubliés. 

Journaliste, chroniqueuse réalisatrice, commissaire d’expositions, Odile Fillion consacre l’essentiel de sa vie à l’architecture et au design, mais aussi à ses passions , le théâtre ( avec Jean François Peyret ) , l’écriture ( avec les écrivains de l’Oulipo) , .. et enfin le tango . 

Odile racontera  sa découverte du tango, au début des années 2000,  la danse, les musiques, Buenos Aires. Elle présentera les videos que le tango lui a inspirées : les milongas parisiennes aujourd’hui disparues, les soirées du  maestro Tête à el Beso à Buenos Aires. D ‘autres videos  nous ramèneront aux origines du mythe du tango, dont un extrait d’un documentaire initié avec l’historien Nardo Zalko. Un montage avec des extraits de films du célèbre comédien Florencio Parravicini retraçant trois décennies d’évolution du tango au début du XX° siècle. Et des videos d’animation réalisées à partir d’archives  après dix ans de recherche autour du rôle de l’impresario Charles Seguin. 

Autant de façons  d’évoquer les malentendus qui ont toujours existé autour du tango entre Paris et Buenos Aires, entre une culture  populaire,  le show bizz et les caprices de la mode et de la société aristocratique ..

4193710_odile-fillion_1.jpeg