ORQUESTA SILBANDO XL

 

 

 

 "Les grands maîtres du tango argentin revisités avec une belle vigueur par huit musiciens de la scène parisienne mariant verve et fantaisie. » Télérama

On les voit partout en Europe, on les entend en boucle sur les ondes de FIP : les musiciens de l'orchestre Silbando proposent une musique foudroyante bourrée d'énergie et de finesse. 

Silbando est né en 2010 à Paris de la rencontre de jeunes musiciens de diverses nationalités (France, Argentine, Chili, Espagne), ayant pour projet commun de promouvoir et d’apporter une nouvelle identité au tango argentin de l’âge d’or et des grands maîtres. Ce jeune orchestre propose un répertoire qui invite à redécouvrir des grands classiques du tango argentin et à s'aventurer vers des pièces méconnues, à travers l'interprétation de versions de référence et d'arrangements personnels.  

Avec deux albums à son actif (dont le tout nouveau Manos Arriba, chaleureusement accueilli par la presse), l'orchestre s'est produit dans de nombreux festivals et lieux culturels, en France et dans de nombreux pays d'Europe ainsi qu'en Argentine lors d'une tournée en octobre 2014 où il a été accueilli comme l'un des meilleurs orchestres de tango de la scène actuelle.

Lors d'une soirée, nous aurons le plaisir d'apprécier un répertoire exclusivement de concert, composé de tangos d'hier et d'aujourd'hui : interprétation d'œuvres de référence, de compositeurs et arrangeurs actuels ainsi que des arrangements de Silbando.

 

AVEC

 

 

Chloë Pfeiffer - Direction et arrangements et piano

Aurélie Gallois - Violon

Mathias Naon - Violon

Anne Le Pape - Violon

Maxime Point - Bandoneon

Lysandre Donoso - Bandoneon

Carmela Delgado - Bandoneon

Lucas Eubel-Frontini  - Contrebasse

Romain de Mesmay - Alto

Sebastian Rossi - Chant

 

 

 

" Un pep's incroyable et communicatif insufflant une  ambiance festive dans la  milonga où ils jouent,  et où il est impossible de rester assis !  Sauf, sciemment, au pied de la scène, pour s'imprégner de leur style et de leur entrain."

La Salida n° 77.​ ​

 

 

"Il  y  a  quelque  chose  de   spécial dans  les  milongas,  c'est  l'interaction,  l'osmose  avec  les  danseurs.  Nous aimons parfois faire des arrêts imprévus, nous tourner vers les danseurs, échanger un regard, un sourire, et reprendre le morceau là où on l'avait laissé. Ce sont des  moments  de  complicité  que  nous  avons  rarement  en  concert.​ (...) Souveneons nous qu'à  l'époque  où le  disque  n'existait  pas,  c'était bel  et bien les musiciens en chair et en os qui animaient les bals.  La vraie  tradition est là !"  

Propos de Chloé Pfeiffer reccuillis par Marie Pierre Gabis pour le Tout Tango Magasine n°35.

 

Inscrivez vous à notre newsletter

Association La Muse Amusée                                A propos du festival

Adhérer de l'association                                                 Remerciements

Dossier de presse                                                         La Parole Errante

Presse                                                                                               Galerie

Suivez nous sur facebook / Instagram

  • Facebook
  • Instagram