47090547_10215412631900462_5188598493916
1186096_630796033610764_1818941250_n.jpg

CHANTER LE TANGO - Un vecteur d'émotions et d'histoire

 

Par Sandra Rumolino

REPLAY

Envoyez vos dons par Paypal - lamuseamusee@gmail.com, par HelloAsso, ou télécharger le RIB

 

 

 

"… Et que ce que vous faites dans la vie ? Je suis chanteuse. Lyrique ? Non, je chante le tango Argentin. (Silence, puis une grimace déconcertante s’affiche dans le visage de mon interlocuteur. A ce moment-là, je ne sais pas s’il pense que je suis exotique ou ringarde)

Et à part ça vous faites quoi ? en fin je veux dire, votre vrai travail … Et là c’est moi qui s’affiche déconcertée … Car apparemment chanter le tango ne pouvait pas être un vrai travail ? Mais bien sûr que si ! la preuve … 34 ans que ça dure".

FIN DE L’HISTOIRE

 

Seconde patrie pour beaucoup, le France à permis à de nombreux artistes de devenir les ambassadeurs de la culture argentine et uruguayenne. Née à Buenos Aires, Sandra Rumolino commence sa carrière de chanteuse de tango à Paris, en 1987, aux Trottoirs de Buenos Aires. Lors de cette rencontre, elle nous fera part de son histoire, de ses rencontres et de son évolution dans l'univers de la musique du tango, de la scène à la pédagogie.

20819218_10213197951210788_7684476813837

«Sandra Rumolino fait partie de cette catégorie de chanteuses qui donne de l’émotion pure à travers sa voix, son phrasé subtil et recherché, une attitude, un sentiment qui transparaît comme une évidence dans chaque chanson».

 

Née à Buenos Aires, Sandra se sent très tôt passionnée par le répertoire populaire argentin. Dès ses débuts parisiens en 1987, au fameux cabaret argentin Les Trottoirs de Buenos Aires, elle a souvent mêlé au chant le théâtre et la danse. Depuis 1997 Sandra chante avec le Grand Orchestre de Tango de Juan José Mosalini dans le monde entier. Elle interprète depuis 2002 le rôle-titre de Maria de Buenos Aires, opérita d’Astor Piazzolla et Horacio Ferrer, accompagnée entre autres par l'Orchestre National de Flandres I Fiammingi en Belgique et en France, l'Ensemble de Basse-Normandie en France, dans le Lisinski Concert Hall à Zagreb en Croatie, avecl’Orchestre de chambre d'Ivan Filipović et les solistes de Zagreb, à l'Opéra de Toulon, création avec le Ballet national de l’opéra, en Pologne, à la Philharmonie de Varsovie et à Scezin en Pologne dirigée par le guitariste Krzysztof Meisinger, et en 2019au festival de Saint Céré, sous la direction de Gaspard Brécourt. Elle s'est produite également dans les spectacles musicaux Flor de tango (1992) Fatal tango (1997) Un animal de dos lenguas (2005) Pas à deux (2001) Charbons ardents (2002 et 2007) Tangos,verduras y otras yerbas, (2006) Mambo mistico (2004) Concha bonita(2004-05)Histoire vraie de La Périchole (2006) Otango(2010), Siete sueños (2015)... sous la direction de différents metteurs en scène comme Alfredo Arias, Julie Brochen, Camilla Saraceni, Véronique Bellegarde ou Jorge Rodriguez.

Depuis 2008 Sandra fait partie du spectacle Alma de tango (Noche tango) avec le Quatuor de Juan José Mosalini et les danseurs Jorge Rodriguez et Maria Filali. Invitée régulièrement pour enregistrer et chanter dans diverses formations :Ensemble Jerez Le Cam, Les Fleurs Noires, Quatuor Debussy, Quatuor Caliente, elle a travaillé aussi avec des grands solistes comme Ophélie Gaillard, Juanjo Mosalini, Victor Villena, William Sabatier, Ciro Perez ... pour ne citer quelques-uns des musiciens que depuis plusieurs années, font appel à l’une des chanteuses de tangos les plus reconnues de la scène Européenne.

Entre janvier 2015 et novembre 2017, elle a chanté en duo avec la guitariste et percussionniste français Kevin Seddiki, sur un répertoire qui va bien au-delà du tango, avec aussi quelques compositions. Leur premier album Tres Luceros sortie en avril 2016, a été très saluéavec succès par la presse française et internationale. Deux nouveaux projets voient le jour en 2018/19 : Tangos entre cordes avec Cyril Garac au violon, Lionel Allemand au violoncelle et Léonardo Teruggi à la contrebasse et arrangements musicaux. Il s’agit d’un répertoire argentin varié et contemporain, avec également des compositions où elle est l’auteur. Album enregistré en juillet 2019, sortir prévue au printemps 2020 sous lelabel ARION.Mais aussi, l’Ensemble Tango vivo où Sandra renoue ses liens avec le tango traditionnel sur un répertoire des années 30 à 50«plus dansant».

Sandra a fait partie aussi des séries télévisées comme La Commune, Engrenages et Profilages(canal + et TF1). En 2019 elle chante le thème principal du film Sol de Jezabel Marques et fait le doublage de la comédienne Chantal Lauby. En tant que pédagogue :Sandra donne des cours particuliers, et dirige stages et Master-classes de tango chanté pour différentes Associations en France (Le Monde Enchantant, Tango de Soie, Percal Tango) avec les guitaristes Vidal Rojas, Alejandro Schwarz, ou le pianiste Diego Aubia, à Paris et à Lyon.Elle a été enseignante pour des Master classes dans l’école “Les Glottes Trotteurs" pour le cursus« Classe de maître sur l’éthique, technique et esthétique du tango vocal »et a fait partie de la programmation des pédagogues du Festival du Sud d'Arles en juillet 2010. Ses stages "La voix dans le tango :l'une des voies du tango" est une rencontre entre la voix de chacun et le tango comme vecteur d'émotions et d'histoire. Elle s'intéresse tout particulièrement au ressentie vibratoire de la voix dans le corps, à sa physiologie, aux textes comme vecteur d'un discours que chaque chanteur peut s'approprier pour créer sa propre interprétation.Sandra parcourt ainsi depuis des longues années les plus prestigieuses salles d’Europe et du monde entier, fière de sa culture Argentine et de son identité latine. Curieuse et souvent prête aux fusions musicales les plus improbables, le tango reste la source où elle viendra puiser toutes les couleurs et tout le caractère, si propres au timbre de sa voix.

Depuis 2013 elle créée le Bordeaux Cité Tango Festival dont elle est Conseillère artistique et chargée de la programmation.